Avec des extraits de textes de Raymond Devos, les deux comédiens font apparaître une histoire aussi tendre qu’humoristique. Les personnages convoqués, Archimède et Euréka sont d’une grande délicatesse et d’une merveilleuse corporalité. Jonglant entre le mime, la parole, et le grommelots, ils jonglent de même avec nos émotions. 

La mise en scène est bien pensée : les comédiens sont bien mis en valeurs, les lumières se laissent oublier, l’espace est toujours agréablement géré, … tout contribue à rendre le spectacle d’une lecture suffisamment simple pour être accessible, et suffisamment riche pour ne pas endormir ou débiliser le public. Notons à ce sujet la scénographie de M. Van Den Broeck, débordant de créativité, d’invention, d’idées comiques qui offrent et soutiennent le jeu des comédiens (pour ne pas dire leurs jeux).

Bref, c’est un spectacle de qualité que nous livrent J.-L. Danvoye et Isabelle de Hertogh, qui vaut la peine d’être vu en famille ou entre ami pour passer un beau moment de poésie.

 

Publicités