Les contes sont des institutions ! Quel plaisir rassurant de savoir que tout finira bien… Quel plaisir, vraiment ? Cette prévisibilité les rend assommants, barbants, monotones, fades et soporifiques aux yeux d’un spectateur inopportun et envahissant. Qu’importe, il suffit de les réécrire ! Mais ses propositions ne sont pas du goût du conteur officiel qui n’a pas l’intention de céder facilement.

(lire tout sur Demandez le Programme)

Publicités